Inscrire un terme

Retour
Sports et bien-être

Deux victoires importantes

Actualités
26 novembre 2012

– Par Léa Papineau-Robichaud – 

Nous avons la compétence physique d’aller loin cette saison, mais nous n’avons pas la capacité mentale de jouer un match avec constance et ça doit être réglé. » – Andy Sparks, entraîneur-chef.

Lead: Les Gee-Gees ont disputé deux match serrés cette fin de semaine, alors qu’elles rencontraient les Gryphons de l’Université de Guelph vendredi et les Thunderwolves de l’Université Lakehead samedi. Elles ont remporté le premier 70-51 et le deuxième 84-72.

Le Double-G a su tenir tête à la meilleure marqueuse des Sports universitaires de l’Ontario (SUO), Erica McFadden, et aux Gryphons vendredi grâce entres autres au travail constant de la plus petite garde de l’équipe, Julia Soriano (5’2), qui a marqué 14 points pour Ottawa. Alyska Lukan, une étudiante qui a été transférée, disputait, ce soir-là, son premier match sous les couleurs des Gee-Gees.

Des hauts et des bas

Samedi, le Gris et Grenat a commencé la partie en force, prenant rapidement les devants 13 à 0 face aux Thunderwolves. Par contre, des erreurs en défensive ont permis, vers le milieu du premier quart, à Lakehead de réduire l’écart de moitié. Maddie Stephen s’est démarquée durant ce quart, récupérant cinq rebonds offensifs et marquant six points. Le deuxième quart a été à l’image du premier. Ottawa mettait beaucoup de pression sur la défensive adverse, ce qui permettait trop souvent aux Thunderwolves de créer des revirements. Avec ses deux paniers de trois points d’affilés en début de quart, Tatiana Hanlan a permis de garder ses coéquipières dans le match. Après 20 minutes de jeu, le Double-G menait 42 à 29.

Le troisième quart était a mis à l’honneur la joueuse de cinquième année Jenna Gilbert, qui a réussi deux paniers de trois points et un de deux points, permettant ainsi aux siens de garder une avance de 14 points sur Lakehead à la fin du troisième quart. Gilbert, qui a semblé s’être réveillée au troisième quart, a continué sur sa lancée lors des dernières dix minutes de jeu, réussissant plusieurs belles passes pour Maddie Stephen qui en a profité pour marquer huit points lors de ce dernier quart. Les Gee-Gees l’ont finalement emporté 84 à 72.

« Désordonnées »

« Je crois que nous étions désordonnées ce soir. Nous avons la compétence physique d’aller loin cette saison, mais nous n’avons pas la capacité mentale de jouer un match avec constance et ça doit être réglé », a commenté Andy Sparks, l’entraîneur-chef, après le match. Tatiana Hanlan abondait dans le même sens que son entraîneur: « Ce n’était définitivement pas un de nos meilleurs matchs. On a eu plus de difficulté dans le troisième quart parce qu’on manquait de concentration, mais au moins on a fini avec la victoire, donc c’est bien. »

Photo Jérôme Simon

Les Gee-Gees seront sur la route la fin de semaine prochaine, alors qu’elles visiteront les Golden Hawks de Laurier et les Warrior’s de Waterloo.

Inscrivez-vous à La Rotonde gratuitement !

S'inscrire