Inscrire un terme

Retour
Actualités

Une coalition d’acteurs civils contre les actions d’Israël à Gaza

Actualités
26 novembre 2012

Photo Jérôme Simon

– Par Philippe Pépin-

La population étudiante et civile de l’Université d’Ottawa a continué, à l’occasion de deux rassemblements distincts, son action de protestation contre ce qu’ils qualifient de crimes de guerre commis actuellement dans la Bande de Gaza.

Une vigile s’est tenue le 21 novembre devant la bibliothèque Morisset et le 24 novembre, les manifestants ont marché vers ce qu’ils désignent comme « les deux ambassades d’Israël: l’édifice sur O’Connor puis le parlement du Canada ». Au total, environ 250 personnes se sont déplacées à chacune des deux rassemblements. Plusieurs groupes notoires, dont le Groupe de recherche d’intérêt public de l’Ontario, l’Association des étudiants contre l’apartheid israélien, l’Association étudiante pour les droits humains de la Palestine, l’Association des étudiants musulmans de droit, les Voix juives indépendantes, certains départements d’études de deuxième cycle ainsi qu’un groupe d’enseignants de l’Université se sont présentés sur les lieux.

Abattre les murs: la sensibilisation au Canada et à Gaza

Lors de la vigile, des bougies ont été allumées en guise de recueillement. Après les discours des groupes sociaux présents, on a pu assister à une lecture de la liste des victimes palestiniennes de la guerre de Gaza les plus récentes, avant que l’on ne procède à une minute de silence en leur hommage. « Nous savons ce qui se produit à Gaza », a scandé Nadia Abuo-Zahra, professeure au département de développement international et mondialisation.

Le groupe des Voix juives indépendantes a également fait annoncer officiellement qu’une autre flotte tenterait de percer le blocus maritime de Gaza; le groupe entend d’ailleurs être présent sur le bateau. Cette fois-ci, le bateau sera construit au sein même de la Bande de Gaza. Le groupe a également fait l’annonce d’une nouvelle campagne de sensibilisation prochaine ayant pour objet le retrait de certains produits ciblés des étagères des grandes surfaces canadiens dans les prochains mois. La nature des produits ainsi que le nom des chaînes de magasins n’ont cependant pas été dévoilés.

Deux camps de victimes

 En entrevue téléphonique, Zane Colt, le président au niveau municipal du Israël Awareness Committee et étudiant à l’Université de Carleton, a cherché à rappeler qu’« il y a de la souffrance des deux côtés, les manifestants ne semblent pas insister assez sur cet élément. Israël, un gouvernement de démocratie, est aux prises avec un groupe de terreur qu’est le Hamas. » En réponse au projet de flottille des Voix indépendantes juives, M. Colt a par ailleurs indiqué: « Il y a des règles, et elles doivent être obéies. Nous souhaitons qu’un jour un gouvernement démocratique siège aux côtés d’Israël. Si les Palestiniens souhaitent indiquer leurs dissidences à quelqu’un, ils peuvent le faire à leur gouvernement. Malheureusement, ce dernier est une organisation terroriste. »

Plus de mobilisations sont prévues au courant de la semaine du côté des militants pro-palestiniens.

Inscrivez-vous à La Rotonde gratuitement !

S'inscrire