Inscrire un terme

Retour
Sports

Révolutions multiples chez les protections hygiéniques

Crédit visuel : Valé­rie Soares – Photo­graphe

Article rédigé par Marie-Ève Duguay – Journaliste

Pour les individu.e.s menstrué.e.s, trouver des produits menstruels qui adaptés peut être une tâche difficile. Meghan White, cofondatrice et directrice exécutive de l’organisation Period Packs à Ottawa, et Holly Nissen, membre du Projet Menstruation de l’Université d’Ottawa (U d’O), abordent les différentes options qui sont offertes sur le marché. 

White explique que l’organisme dont elle fait partie a comme objectif premier de mettre un terme à l’iniquité menstruelle. En travaillant auprès de la ville d’Ottawa et en s’alliant à d’autres organisations locales, Period Packs et ses employé.e.s visent à offrir aux membres de la communauté ottavienne les produits nécessaires à la bonne gestion de leur cycle menstruel. Nissen, qui étudie en études environnementales et en études féministes et de genre, cherche elle aussi à rendre accessibles les produits hygiéniques sur le campus de l’U d’O. 

Parmi les protections menstruelles les plus reconnues sont les serviettes hygiéniques et les tampons, remarque Nissen. Elle souligne cependant que ce sont des produits à usage unique qui ne sont pas des plus écologiques ; les applicateurs de tampons, qui sont le plus souvent faits de plastique, prennent par exemple plusieurs années à se décomposer. Toutefois l’étudiante affirme qu’il existe plusieurs différentes options disponibles. 

Solutions proposées

D’après White, la coupe menstruelle est un produit qui a gagné en popularité ces dernières années. S’il existe plusieurs styles, elles consistent toutes, à la base, en une coupe en forme d’entonnoir en silicone qui s’insère comme un tampon. La cofondatrice de Period Packs indique que la coupe peut se maintenir en place pendant près de douze heures avant de devoir la vider, la rincer, puis la réutiliser. White partage également que lorsque la coupe est bien installée, un.e individu.e peut presque oublier qu’il.elle est menstrué.e. 

La serviette sanitaire réutilisable est aussi un autre dispositif possible, signale Nissen. L’étudiante à l’U d’O explique qu’elle est plus confortable que les serviettes hygiéniques à usage unique et qu’elle n’est pas très encombrante. Afin de l’utiliser correctement, il suffit de la boutonner à ses sous-vêtements, puis de la laver lorsque c’est nécessaire. White soulève un autre avantage à ce produit, qui est très facile à réaliser soi-même à la maison. 

White aborde finalement la culotte menstruelle. Si elle peut sembler peu inspirante au départ, il s’agit en fait de la « solution parfaite pour la gestion de l’hygiène menstruelle », selon la cofondatrice de Period Packs, surtout pour celles et ceux qui ont des flux moins abondants. En remplaçant les serviettes sanitaires qui peuvent être très incommodantes, appuie White, la culotte est plutôt confortable. Elle explique néanmoins que ce vêtement est un peu dispendieux.

Avantages nombreux

Outre les conséquences avantageuses sur le confort, les coupes et les culottes menstruelles ainsi que les serviettes hygiéniques réutilisables ont plusieurs autres bienfaits d’après White et Nissen. L’étudiante à l’U d’O réitère que les produits standards à usage unique sont responsables d’une empreinte carbone majeure et créent des quantités énormes de plastique dans les sites d’enfouissement. Si Nissen rapporte qu’il ne faut pas dénoncer les personnes qui menstruent pour le gaspillage et les déchets produits, elle accueille tout de même les autres possibilités à bras ouverts. Elle croit d’ailleurs que les protections hygiéniques réutilisables sont beaucoup plus durables et ouvrent la porte vers un avenir écoresponsable. 

White mentionne que les dispositifs menstruels alternatifs sont également très utiles pour les personnes à mobilité réduite, par exemple. En effet, elle indique que ce ne sont pas tou.s.tes les individu.e.s qui menstruent qui sont en mesure d’utiliser des tampons ; les serviettes hygiéniques réutilisables et les culottes menstruelles sont ainsi des options efficaces et accessibles. 

De même, la cofondatrice de Period Packs révèle que les coupes menstruelles et les serviettes réutilisables s’avèrent utiles pour les personnes qui ne peuvent pas se permettre le prix souvent élevé des protections hygiéniques courantes. De fait, une seule coupe menstruelle peut être utilisée pendant près de dix ans, limitant ainsi drastiquement les dépenses requises, selon White.

Les deux femmes estiment qu’en ayant un effet positif sur l’environnement et en rendant l’entretien du cycle menstruel plus accessible, ces produits sont révolutionnaires. Nissen et White encouragent donc les personnes qui aimeraient utiliser des produits hygiéniques alternatifs à consulter ceux qui sont offerts par des entreprises locales.

Inscrivez-vous à La Rotonde gratuitement !

S'inscrire