Inscrire un terme

Retour
Actualités

Une université francophone en Ontario à l’horizon

Actualités
24 septembre 2018

Par Miléna Frachebois, journaliste

L’Ontario compte actuellement plus de 500 000 Franco-Ontariens. Afin de répondre aux besoins d’une communauté grandissante, un projet d’université francophone voit le jour.

Suite à une législation émise au parlement de l’Ontario en décembre 2017, le projet d’ouverture d’une université francophone a été validé. L’Université de l’Ontario français (UOF) devrait ouvrir ses portes en 2020.

Après avoir étudié le rapport, le gouvernement a accepté la mise en place du projet. Le financement provient du gouvernement, qui a fourni un fond de démarrage d’une valeur de 84 millions de dollars. Une fois l’Université en place, les frais de scolarité des étudiant.e.s serviront à financer les travaux.

Une université francophone en Ontario est une idée qui a longuement été soutenue par les Franco-Ontariens. Après les écoles francophones, les conseils scolaires francophones, il fallait offrir à la population une possibilité d’études post-secondaires complètement en français, pas simplement bilingue.

Une université facilement accessible

Selon Normand Labrie, recteur par intérim de l’Université, leur mission est « d’offrir aux francophones une institution financière innovante ». Les programmes de baccalauréat disponibles seront transdisciplinaires et leurs objets d’étude miseront sur les forces de la région. 4 programmes seront disponibles à l’ouverture de l’Université à l’automne 2020 sous condition d’approbation.

D’abord, le programme « La pluralité humaine » permettra d’examiner tous les aspects de la diversité de la population (religion, langue, etc.) et comment la comprendre. Ensuite, dans « Environnements urbains », on traitera de l’environnement comme de l’organisation de la vie sociale en milieu urbain, qui représente 80% de la population du Canada. « L’économie mondialisée » étudiera les différents aspects de la mondialisation. Enfin, le programme « Cultures numériques » explorera l’aspect de la créativité, des médias et de la communication.

D’autres programmes seront développés éventuellement. De plus, l’UOF espère travailler avec d’autres universités dont les domaines sont plus professionnels (éducation, droit, etc.) afin d’offrir aux étudiants francophones l’opportunité de suivre ces programmes en français, tout en restant étudiants de l’UOF.

Une méthode particulière

L’élément que l’université met en avant : la pédagogie. La manière d’enseigner sera loin d’être traditionnelle. Le système fonctionnera par induction, basé sur l’expérience et la collaboration. On sera bien loin des cours magistraux habituels rencontrés dans notre Université.

Non seulement l’Université de l’Ontario français offrira des méthodes d’apprentissages innovantes, mais elle ouvrira aussi ses portes à de nombreux publics étudiants. Les frais de scolarité ne sont pas encore fixés, mais ils sont estimés à la moyenne des frais en Ontario, c’est-à-dire 8 000$ par année. L’enseignement ne sera pas limité à ceux dont le français est la langue maternelle, mais à tout étudiant qui est prêt a étudier en langue française. Le public international est aussi visé. Il ne reste plus qu’à voir l’intérêt que les étudiant.e.s vont porter cette nouvelle institution d’enseignement.

Inscrivez-vous à La Rotonde gratuitement !

S'inscrire