Inscrire un terme

Retour
Sports

Débuts mitigés pour les équipes de rugby de l’U d’O

Sports
26 septembre 2021

Crédit visuel : Archives 

Article rédigé par Nouha Chaouati – Journaliste

Après une saison blanche causée par la pandémie, le rugby est de retour chez les Gee-Gees. Les deux formations uottaviennes de rugby ont connu des débuts de saisons similaires. Après des victoires écrasantes contre les équipes de Sherbrooke, les joueur.euse.s de l’Université d’Ottawa ont perdu contre plus fort, à savoir le Rouge et Or de Laval pour les femmes et les Stingers de Concordia pour les hommes.

Record en perspective

Titrée six fois lors des six dernières saisons, l’équipe féminine aborde ce retour à la compétition avec la possibilité d’égaler le record de championnats consécutifs du Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ). « On me l’a rappelé il y a quelques semaines. Nous n’en avons pas parlé en équipe. Nous nous déplaçons à Laval cette semaine, c’est [le match] [sur lequel] nous nous concentrons », a confié Jen Boyd, l’entraîneure-chef de l’équipe féminine.

La première rencontre de la saison a donné lieu à un festival offensif face au Vert et Or de Sherbrooke, avec un pointage final de 70-0. La troisième ligne centre Madison Grant et l’ailière Alexandra Ondo ont inscrit trois essais chacune. « Nous essayons d’éviter de regarder le score. Nous nous concentrons sur ce que nous devons améliorer. Nous sommes surtout contentes de rejouer au rugby », a commenté Boyd.

Courte défaite 

Opposées à Laval au deuxième match, les Gee-Gees se sont inclinées par la marque de 8-7. En première mi-temps, les joueuses ont eu de la difficulté à développer leur jeu, et le Rouge et Or a pris les devants 8-0. « Elles [les joueuses de Laval] ont joué un excellent match et bien fermé les espaces. Nous n’avons pas pu les attaquer », a concédé l’entraîneure-chef au sujet de la première mi-temps. Au retour des vestiaires, les Gee-Gees ont réussi à réduire l’écart à 7-8 grâce à un essai de Meredith Sirrs converti par Claire Gallagher. Les joueuses n’ont pas pu inscrire d’autres essais. 

Le Gris et Grenat aurait pu prendre sa revanche cette fin de semaine ; un match que Boyd disait vouloir approcher différemment. « Nous avons fait un nombre significatif de changements à l’alignement et aux plans de jeu défensifs et offensifs. Nous sommes confiantes que ces changements vont nous permettre d’avoir plus de succès en attaque », avait-t-elle annoncé.  Le coup d’envoi de la rencontre a eu lieu samedi le 25 septembre à 16 h 00 et s’est terminé 17-10 pour le Rouge et Or.

Nouveaux défis pour l’équipe masculine

Les joueurs de l’équipe masculine dirigés par l’entraîneur-chef Andrew Armstrong ont également triomphé lors du match d’ouverture en battant l’Université de Sherbrooke 65-0. Ce score fleuve est le plus grand dans l’histoire du club. Elias Hancock et Duncan Hladik ont respectivement inscrit quatre et trois essais. « Nous avons vu que notre travail en pré-saison a payé. Nous étions en forme et les modifications apportées en attaque et à l’alignement ont été efficaces », a affirmé Armstrong.

Après avoir gagné le premier match, les Gee-Gees sont partis à Montréal pour se mesurer aux champions en titre du RSEQ, les Stingers de Concordia. Malgré une première mi-temps disputée, le Gris et Grenat n’a pas pu tenir le rythme de l’adversaire jusqu’à la fin du match. Les Stingers ont remporté la victoire par le score de 30-17. « Concordia n’a pas perdu à domicile depuis plusieurs années. C’est une très bonne équipe qui est bien entraînée et bien organisée. Récemment, McGill a été leur seul rival », a expliqué l’entraîneur-chef. Celui-ci ajoute qu’il pense que son équipe a cependant montré qu’elle peut se mêler à cette lutte. 

Armstrong poursuit que lors des deux premiers matchs, l’équipe a élevé son niveau de jeu. Il remarque toutefois que leur défi pour le reste de la saison sera de rester en forme et de maintenir ce niveau chaque semaine.

Le Gris et Grenat ont renoué avec la victoire samedi le 25 septembre, au terrain Matt Anthony, face aux Carabins de l’Université de Montréal en terminant 26-12. 

Inscrivez-vous à La Rotonde gratuitement !

S'inscrire