Inscrire un terme

Retour
Sports

Soccer : le Gris et Grenat renverse les Golden Gaels

Nouha Chaouati
24 octobre 2021

Crédit visuel : Dereck Bassa – Photographe

Article rédigé par Nouha Chaouati – Journaliste

C’est au bout du temps additionnel et à quelques secondes du sifflet final que l’équipe de soccer féminin de l’Université d’Ottawa a eu raison de leurs rivales de la division, les Gaels de l’Université Queen’s. Les Gee-Gees reprennent ainsi la tête de la division Est du championnat des Sports universitaires de l’Ontario (SUO) avec une fiche de 7-0-1.

Entame prudente

Les Kingstoniennes se sont présentées à Ottawa avec une fiche de 6-0, occupant donc la tête du classement. Dans un premier acte qui s’est résumé à une bataille de milieux de terrain avec peu d’occasions franches, les deux équipes ont tenu à garder leur disposition tactique et à ne pas s’exposer en défense.

Steve Johnson, entraîneur-chef des Gee-Gees et son homologue de Queen’s, Dave McDowell, ont tous les deux opté pour une formation 4-3-3 qui mue en 4-5-1 lors des phases défensives. Les deux formations ont eu du mal à développer un jeu d’attaque. Alors que les visiteuses ont tenté de s’appuyer sur la vitesse de Christina Gray, les Gee-Gees ont souvent voulu exploiter le jeu en pivot d’Emma Lefebvre, mais les quatuors défensifs des deux équipes ont su s’appliquer pour contenir toutes les offensives.

Les quelques tirs enregistrés de part et d’autre manquaient de vitesse ou de précision pour inquiéter les deux gardiennes. Cette première partie a donc surtout réservé au public, des duels physiques et tactiques et peu d’exploits techniques.

Fin de match haletante 

Après la pause, le match est devenu plus ouvert, et les deux équipes ont tenté d’accélérer leur jeu. Les Gee-Gees ont multiplié les pertes de balle et étaient dépassées par la vitesse de leurs adversaires. Après un face-à-face raté par Gray, Queen’s a ouvert la marque à la 60e minute, grâce à une tête de Jenny Matsukobo après un centre de Raya Athwal. 

Sonnées par ce but, les joueuses locales se sont peu à peu remises dans le rythme, avec l’incorporation d’Allana Oriente. C’est cette dernière qui, à la faveur d’un ballon mal renvoyé par la défense des Gaels et bien servie par Sadie Sider-Echenberg, a égalisé à la 83e minute.

Dès lors, les deux équipes ont tenté quelques attaques sans réussite, et les attaquantes se sont surtout retrouvées isolées ou en train de chasser la balle le long des couloirs. Alors que le match se dirigeait vers une parité, un dernier effort d’Emma Lefebvre a permis à Angelina Gendreau d’adresser une frappe, des vingt-cinq mètres, dans la lucarne et sous la barre de Kristin Tynan pour donner une victoire inespérée aux Gee-Gees. Les partisan.e.s uottavien.ne.s ont explosé de joie à la vue du but de Gendreau. « Je ne sais pas quoi dire, je suis aux anges en ce moment », a-t-elle commenté.

Le Gris et Grenat se déplace à Toronto aujourd’hui, le dimanche 24 octobre pour y affronter les Lions de l’Université York. L’équipe tentera d’améliorer sa série de huit matchs sans défaite.

Inscrivez-vous à La Rotonde gratuitement !

S'inscrire