La Rotonde
Share on FacebookGoogle+Tweet about this on Twitter
LEAD Technologies Inc. V1.01

Publié le lundi, 10 avril 2017

Les 10 évène­ments à surveiller cet été

Actua­li­tés

Par Nico­las Hubert – Jour­na­liste

1er mai : Entrée en poste du nouvel exécu­tif de la FÉUO et de la GSAÉD

Alors que l’en­semble de la popu­la­tion étudiante de l’Uni­ver­sité d’Ot­tawa (U d’O) était appelé aux urnes cet hiver afin d’élire leurs repré­sen­tant.e.s étudiant.e.s, les nouveaux membres de l’exé­cu­tif de la Fédé­ra­tion étudiante de l’U d’O (FÉUO) et de l’As­so­cia­tion des Étudiant.e.s Diplômé.e.s (GSÉAD) pren­dront offi­ciel­le­ment leurs fonc­tions le 1er mai.

1er juin : Trans­fert de Black­board vers Desi­re2Learn

Offi­ciel­le­ment, la plate­forme cana­dienne d’ap­pren­tis­sage Desi­re2Learn (D2L) a été choi­sie pour sa faci­lité d’uti­li­sa­tion en français. Tandis que l’at­tri­bu­tion d’un contrat de cinq ans avec cette compa­gnie demeure peu trans­pa­rente, il est inté­res­sant d’ob­ser­ver que le site inter­net de D2L est dispo­nible en espa­gnol, en portu­gais et en quatre sections anglo­phones diffé­rentes, mais nulle­ment en français.

29 juin : Adop­tion du nouveau plan de finan­ce­ment provin­cial

Annon­cés le 4 avril au cours de la réunion du Sénat, les travaux d’éla­bo­ra­tion de la nouvelle entente stra­té­gique avec le gouver­ne­ment onta­rien se pour­sui­vront jusqu’à l’adop­tion du rapport final, le 29 juin, établis­sant les orien­ta­tions stra­té­giques de l’U d’O. Si la complexité tech­nique et admi­nis­tra­tive de ce nouveau méca­nisme de finan­ce­ment provin­cial peut paraitre rédhi­bi­toire, le rapport déter­mi­nera la poli­tique de déve­lop­pe­ment et les prio­ri­tés de l’Uni­ver­sité dans les années à venir.

Mai : Adop­tion du budget 2017–2018 et main­tien des poli­tiques d’aus­té­rité

Entre les réunions du 29 mai et du 26 juin 2017, le Bureau des gouver­neurs (BdG) devrait offi­ciel­le­ment rati­fier le budget 2017–2018 de l’U d’O. En justi­fiant la pour­suite des poli­tiques d’aus­té­rité par le gel des paie­ments de trans­ferts du gouver­ne­ment onta­rien, l’ad­mi­nis­tra­tion a mani­festé sa volonté de répondre à l’aug­men­ta­tion de ses frais de gestion par une nouvelle hausse des frais de scola­rité, la dimi­nu­tion des bourses d’ad­mis­sion inter­na­tio­nales et l’aug­men­ta­tion sala­riale de ses hauts admi­nis­tra­teurs!

1er juillet : Dimi­nu­tion des bourses d’ad­mis­sion inter­na­tio­nales

Les poli­tiques d’aus­té­rité de l’U d’O engen­dre­raient une dimi­nu­tion des bourses d’ad­mis­sion inter­na­tio­nales dans le prochain budget, selon des infor­ma­tions parta­gées par la GSAÉD et corro­bo­rées par les repré­sen­tants étudiants au BdG. Alors que la GSAÉD exprime son désac­cord total, dans un contexte où l’U d’O cherche à renfor­cer ses capa­ci­tés en recherche, le président du Comité recto­ral sur l’in­ter­na­tio­na­li­sa­tion, Sani Yaya, renvoie cette ques­tion au BdG et souligne que les moyens mis en œuvre seront déter­mi­nés par l’ad­mi­nis­tra­tion centrale.

Juillet / Août: Augmen­ta­tion sala­riale pour les hauts admi­nis­tra­teurs?

Nouvelle consé­quence poten­tielle de la future adop­tion du budget 2017–2018, les hauts admi­nis­tra­teurs de l’U d’O se seraient accor­dés pour augmen­ter leur propre salaire, selon le maxi­mum prévu par la loi. Si l’ad­mi­nis­tra­tion de l’U d’O confirme que cette procé­dure s’ef­fec­tue en total accord avec les lois onta­riennes, mais refuse de confir­mer ou non l’aug­men­ta­tion, force est de consta­ter que les poli­tiques d’aus­té­rité diffèrent selon leurs champs d’ap­pli­ca­tion.

À surveiller : Recours juri­dique de l’APUO contre l’U d’O

Le 12 janvier dernier, la juge onta­­rienne Giovanna Toscano Roccamo a auto­­risé la pour­suite de l’As­­so­­cia­­tion des profes­­seur.e.s de l’Uni­­ver­­sité d’Ot­­tawa (APUO) à l’en­contre de l’ad­mi­nis­tra­tion. Le recours concerne l’aug­­men­­ta­­tion sala­­riale présu­mée illé­gale de la vice-rectrice à la recherche, Mona Nemer, et du doyen de la Faculté de méde­­cine, Jacques Brad­­wejn, et une évolu­tion du dossier n’est pas à exclure au cours de la session d’été. Préci­sons que la Sunshine List 2017 confirme que plus de 1 400 employés de l’U d’O ont un salaire annuel supé­rieur à 100 000 $, le salaire le plus impor­tant étant celui de Brad­wejn, 430 113,12 $, suivi de celui du recteur, Jacques Frémont, 394 999,92 $.

À surveiller : Recours collec­tif de l’équipe de hockey des Gee-Gee’s contre l’U d’O

Le 4 avril 2017, la Cour supé­rieure de l’On­ta­rio a auto­risé 22 anciens joueurs de l’équipe de hockey des Gee-Gees à inten­ter un recours collec­tif contre l’U d’O. Rappe­lons qu’a­lors que certains joueurs avaient été accu­sés d’agres­sion sexuelle en février 2014, l’Uni­ver­sité avait suspendu l’équipe de hockey entière pendant deux saisons. Les hockeyeurs demandent une compen­sa­tion de 4 millions de dollars ainsi que 2 millions de dollars supplé­men­taires en dommages puni­tifs.

À surveiller : Quelles suites pour les mesures suite aux décrets de Trump?

Au début du mois de février, l’Uni­ver­sité d’Ot­tawa faisait part de sa volonté de soute­nir l’en­semble des étudiant.e.s, cher­cheur.e.s et profes­seur.e.s victimes du décret anti-immi­gra­tion du président améri­cain Donald Trump. L’in­té­gra­tion de ces indi­vi­dus à la commu­nauté univer­si­taire, ainsi que les évolu­tions de cette poli­tique au cours des prochains mois de l’ad­mi­nis­tra­tion Trump seront à surveiller.

À surveiller : Élec­tion de Mona Fortier, quel avenir pour Ottawa ville bilingue?

Suite à l’élec­tion de la dépu­tée libé­rale Mona Fortier dans la circons­crip­tion Ottawa-Vanier le 3 avril dernier, son impli­ca­tion dans le dossier Ottawa ville Bilingue, un des enjeux cruciaux de la campagne, sera à surveiller. Rappe­lons que Fortier avait promis d’ame­ner le projet visant à faire d’Ot­tawa une ville offi­ciel­le­ment bilingue au gouver­ne­ment fédé­ral.