Inscrire un terme

Retour
Sports

Ottawa finit à la deuxième position des SUO

Web-Rotonde
7 février 2012

VOLLEYBALL FÉMININ

Léa Papineau Robichaud | Représentante des bénévoles Twitter: @LeaRobi

L’équipe de volleyball féminine jouait son dernier match local en saison régulière jeudi dernier. C’est devant une foule nombreuse qu’elles ont vaincu les Thunderwolves de Lakehead au compte de 3-0.

Avant le début de la partie, la formation des Gee-Gees a voulu honorer trois de ses joueuses vétérans : Laura Carmanico, Kathryn Weihrer et Claudia Séguin. « Elles ont inscrit leur nom dans l’histoire des Gee-Gees, a lancé l’annonceur maison. Nous voulons honorer leur engagement, leur dévouement et leur passion tant au niveau du volleyball qu’au niveau académique. »

Carmanico et Weihrer auront la possibilité de revenir l’année prochaine puisqu’elles n’en sont qu’à leur quatrième année. Par contre, pour Séguin, c’est terminé puisqu’elle aura passé cinq ans avec la formation.

Un lent départ

Au bonheur des nombreux spectateurs, Ottawa a rapidement pris les devants dans le set. Malheureusement, plusieurs erreurs du Double G ont permis à Lakehead de revenir dans le match et même de prendre une avance de 16 13. L’équipe locale ne s’est pas laissé décourager et a finalement repris le dessus pour remporter le premier set 25 à 20.

Un deuxième set convaincant

Si le premier set était serré, le deuxième a été totalement dominé par les Gee-Gees. Celles-ci ont pris l’avance dès les premières secondes et ont réussi à la maintenir tout le long du set. Les Thunderwolves étaient débordées, ce qui a entraîné plusieurs erreurs de leur part. Sous la pression, elles envoyaient plus souvent qu’autrement le ballon à l’extérieur du terrain. Le set s’est terminé au compte de 25 16 pour Ottawa.

Lakehead écrasé par Ottawa

Le troisième set a presque été une copie conforme du précédent. Même si les Thunderwolves voulaient montrer ce qu’elles avaient dans le ventre, elles ont frappé un mur en la personne de Kelsie English, qui a réussi de nombreux blocs au filet. De plus, les Gee-Gees ont su organiser de très bonnes attaques qui les ont menées à la victoire, ayant remporté le set 25 16.

L’entraîneur du Double G, Lionel Woods, avoue que les Thunderwolves, qui n’ont eu aucune victoire cette saison, n’effrayaient pas son équipe. « Je suis fier de nos filles, parce qu’elles ont tout de même travaillé fort sans faire preuve d’excès de confiance », mentionne-t-il.

Les Gee-Gees ont trouvé leur rythme au deuxième set et elles l’ont maintenu jusqu’à la fin. « Les filles sont restées concentrées sur ce qu’elles avaient à faire, c’est-à-dire gagner le match », explique Woods.

Ottawa jouait son dernier match à Toronto dimanche. L’équipe l’a emporté au compte de 3 2. Cette victoire lui assure la deuxième place au classement.

Les séries éliminatoires débuteront le 18 février prochain au gymnase Montpetit contre une équipe qui toujours indéterminée.

Inscrivez-vous à La Rotonde gratuitement !

S'inscrire