Inscrire un terme

Retour
Sports

Bourse Ayana Forward : Quand les Gee-Gees redonnent aux Gee-Gees

Dawson Couture
7 février 2022

Crédit visuel : Nisrine Nail – Directrice artistique

Article rédigé par Dawson Couture – Journaliste

L’Université d’Ottawa (U d’O) annonçait le 26 janvier dernier le lancement d’une bourse d’excellence portant le nom de l’ancienne Gee-Gee et capitaine de l’équipe féminine de soccer Ayana Forward. Celle-ci est destinée aux athlètes-étudiantes de l’équipe de soccer féminin des Gee-Gees qui s’identifient comme Autochtone ou membre d’une communauté racisée.

La Bourse d’études Ayana Forward est la première à être créée en l’honneur d’une joueuse de soccer des Gee-Gees. Il s’agit d’un véritable accomplissement, d’après l’ancienne capitaine qui, avec l’aide de Steven Drover et Ashley Burrill du service des sports, a pu compléter le processus de création du fonds de dotation.

Recevoir…

N’ayant pas participé à la sélection du.de la récipiendaire, Forward se dit heureuse de constater l’attribution de la bourse 2021-2022 à une étudiante de l’École de gestion Telfer de l’U d’O. Il s’agit de Nammi Nguyen, étudiante de première année en gestion internationale et joueuse de milieu de terrain chez les Gee-Gees. Celle-ci s’estime « choyée d’avoir pu bénéficier d’une bourse d’études au nom d’une ancienne capitaine » qui a, de plus, gradué en gestion.

Comme plusieurs étudiant.e.s, Nguyen confirme avoir postulé pour diverses bourses d’études afin d’obtenir un soutien financier. En tant que joueuse de l’équipe féminine de soccer et membre d’une communauté racisée, elle reconnaît que sa candidature correspondait parfaitement aux critères.

D’après l’étudiante, la bourse de Forward est arrivée à un moment propice dans son parcours académique, le déménagement de la Saskatchewan et l’installation à Ottawa suscitant pour elle une charge financière considérable. « La bourse m’a aidé à m’implanter dans la vie universitaire sans avoir à me soucier [des obligations financières] », se réjouit-elle.

… pour redonner

Forward se rappelle avoir été elle-même récipiendaire d’une subvention de 1 000 dollars au cours de ses études en sciences commerciales à l’U d’O. Selon l’ex-capitaine, ce moment a suscité chez elle le désir de concevoir un jour sa propre bourse. Ayant créé la bourse il y a maintenant trois ans, Forward a finalement décidé d’entamer le processus de dotation afin de protéger la continuité de la bourse.

L’ancienne joueuse souhaitait voir la bourse être attribuée à une personne ayant des besoins financiers. Elle exprime, de plus, une certaine satisfaction de pouvoir voir évoluer les récipiendaires sur le terrain lorsqu’elle assiste aux matchs des Gee-Gees.

Forward affirme en revanche ne jamais avoir voulu que la bourse porte son nom. Elle explique avoir « cédé à la demande de l’Université en considérant que cela pourrait inspirer d’autres athlètes-étudiant.e.s et donateur.ices à l’avenir ».

En ce sens, Nguyen mentionne dans sa lettre de remerciement qu’elle aimerait un jour « redonner aux Gee-Gees comme [Forward l’a] fait ». Ainsi, le cycle de philanthropie au sein de la communauté du Gris et Grenat pourrait être assuré.

Plus que du soccer

La joueuse de première année affirme qu’être athlète-étudiant.e est un engagement, mais aussi un privilège dépendant souvent de soutiens financiers. « Ce parcours exige que celui.celle-ci maintienne un bon rendement académique tout en s’entraînant et en voyageant régulièrement », confirme Forward.

Soulignant le rôle primordial de l’équipe féminine de soccer dans leur développement personnel et professionnel, la joueuse et l’ex-capitaine assurent toutefois que cela en vaut la peine. Entre autres, Forward soutient qu’elle a pu améliorer sa gestion du temps, son travail d’équipe, sa discipline ainsi que son ouverture d’esprit.

Selon l’ex-capitaine, le plus grand gain à tirer d’un séjour avec l’entraîneur-chef Steve Johnson et son personnel est l’acquisition d’un état d’esprit de vainqueur. « À chaque match, l’attente était la victoire et cela nous donnait un avantage de taille sur nos adversaires », se souvient-elle.

L’an dernier, les Gee-Gees étaient invincibles en saison régulière des Ontario University Athletics. Toutefois, leur parcours s’est achevé en demi-finale lors d’une défaite contre les Gaels de l’Université Queen’s.

Inscrivez-vous à La Rotonde gratuitement !

S'inscrire